Des experts en tout temps à vos côtés

Baptême de la Saint Joseph

Web Master

Jeudi 13 juin aura lieu le baptême, par le Père Guy Pasquier, de la vedette Saint Joseph à la station de pilotage du Havre.

A cette occasion Madame Marie Feucher, adjointe à la Direction  de la Mer et du Littoral, marraine de la dernière venue,  brisera la rituelle bouteille! (photo: E.HOURY)

La station commande une nouvelle vedette

Web Master

La saga continue … …

Ce vendredi 22 mars, la station signe la commande d’une nouvelle vedette de pilotage avec le chantier breton Sibiril Technologies, implanté à Carantec.

Celle-ci, de type ORC 155 et dessinée par le cabinet Pantocarène, sera identique à la vedette Saint Joseph livrée récemment. Vedette à bouchain et rostre, d’une longueur de 16.20 mètres et d’une largeur de 5.44 mètres pour un déplacement de 19 tonnes, elle sera autoredressable avec une timonerie suspendue. Propulsée par deux moteurs Man 2876 LE 407 de 360kw, avec deux lignes d’arbres et deux hélices, elle atteindra la vitesse de 25 nœuds. La vedette sera livrée à l’été 2014. Elle sera armée par 2 membres d’équipage et pourra transporter jusqu’à 8 pilotes.

 


Accueil de la vedette « Saint Joseph »

Web Master

Elle est enfin là …

Ce jeudi 14 février vers 14h00, notre nouvelle pilotine rejoint la station du Havre. Construite par les Chantiers Bernard, à Locmiquelic, la vedette dans sa nouvelle livrée verte, blanche et orange, est la quatrième d’une série dessinée par le cabinet d’architecte Pantocarène.

D’une longueur de 15.56 mètres pour une largeur de 4.8 mètres, la Saint Joseph remplace au Havre la Louis Brindeau, acquise en mai dernier par le service des Phares et Balises. Sa vitesse à la mer peut attendre 24.5 noeuds et la puissance installée est de 2x500cv. Elle est armée par deux marins : un patron et un matelot-graisseur.

Dispositif de transfert du pilote – révisions

Web Master

En décembre 2010, la section IMO MSC 88 adopte la résolution MSC.308 (88). Cette résolution intègre notamment l’adoption des amendements à la convention SOLAS, chapitre V, règle 23 sur les dispositifs utilisés pour le transfert des pilotes. L’objectif est une mise à jour du texte et une amélioration de la sécurité lors des mises à bord et débarques des pilotes.
Le texte entre en application le 1er juillet 2012 et s’applique aux navires nouveaux et à ceux déjà en service.

Le 30 novembre 2011, la résolution A.1045 relative aux dispositifs utilisés pour le transfert des pilotes est par ailleurs adoptée. Elle annule et remplace la résolution A.889 (21)

Pour tenir compte des derniers amendements de la SOLAS, l’IMPA (International Maritime Pilots’ Association) et l’ICS (International Chamber of Shipping) ont mis à jour la brochure « Pilot transfer guide » destinée aux compagnies maritimes et aux marins. Elle rappelle l’importance vitale de s’assurer que le dispositif de transfert du pilote (l’échelle) est sure et correctement saisi.

Navires en manœuvre devant le « terminal de France (Port 2000) »

Web Master

Port 2000 est le nouveau port dédié aux conteneurs situé dans le sud des infrastructures portuaires Havraises.

Le projet lancé à partir de 1995, a fait l’objet du premier débat public en France (1997-1998) avant d’être approuvé en 1999. Les travaux de la première phase ont démarré en 2001. Le projet a été inauguré le 30 mars 2006.

La première phase de Port 2000 comprenait 1,4 km de quais (quai du Havre) pour quatre postes à quai, permettant ainsi la réception des plus gros porte-conteneurs. Premier terminal en activité, le terminal de France est exploité depuis avril 2006 par la GMP (Générale de Manutention Portuaire). Mis en service fin novembre 2007, le terminal Porte Océane est exploité par la société Perrigault (groupe Terminaux de Normandie).

La digue sud de Port 2000, qui ferme le bassin Hubert Raoul Duval, comprend une discontinuité en demi-cercle dans la partie Est.  Cette dernière forme les limites de la zone d’évitage des navires et présente un diamètre de  700 mètres de diamètre.

A terme, Port 2000 comprendra 4 2 km de quai et douze postes d’accueil pour les porte-conteneurs.

1 9 10 11 12 13 14